Stagiaires Educatrice de Jeunes Enfants française à La Petite Ecole Française

J’ai eu le plaisir d’accueillir pendant 1 mois en février 2018 deux stagiaires éducatrice de Jeunes enfants françaises : Anne et Maëlle qui faisait un stage Erasmus à l’Escolinha do Largo. Elles ont souhaité aussi découvrir La Petite Ecole Française. Elles sont donc venues assister aux cours après une période d’observation. Elles ont pu prendre ainsi en charge des cours et m’aider auprès des enfants. Je les remercie de leur collaborations et leur souhaite bonne chance.
Voici un petit article qu’elles ont écrit sur leur expérience.

Nous sommes deux étudiantes en école d’éducateurs de jeunes enfants à Malakoff (92) en France. Notre école nous a permis de faire un stage de 9 semaines à l’étranger, et nous avons choisi de le faire à l’Escolinha do largo à Cascais. Nous avons choisi cette structure aussi parce qu’elle « héberge » La petite école française, dont nous avions envie de découvrir le fonctionnement.
Lors de ces cours de français, nous avons particulièrement apprécié une des méthodes qu’utilise Isabelle : la méthode des Alphas. Nous trouvons très intéressant de remplacer les lettres de l’alphabet que nous connaissons par des petits personnages qui non seulement ressemblent à la forme de la lettre, mais en plus sont en adéquation avec celle ci. Par exemple le S est un serpent, et les enfants savent de le serpent fait le son SSSSS donc ils apprennent à lire beaucoup plus facilement. C’est de l’apprentissage de la lecture certes, mais très ludique.

Isabelle travaille beaucoup avec le jeu, elle considère à juste titre que les enfants ont suffisamment de travail de leur journée et elle ne veut pas leur rajouter une heure de travail en plus en fin de journée. Nous avons remarqué que l’objectif premier (surtout pour les plus jeunes (avant 5-6 ans) est d’immerger les enfants dans un environnement français dont ils ne bénéficient pas tous à la maison ou à l’école. Elle leur parle donc exclusivement en français, mais s’aide d’images ou de gestes si besoin, les enfants s’adaptent très bien!

Qu’il s’agisse de cours particuliers ou en groupe ( 3-4 enfants maximum), il y a des avantages comme des inconvénients. On trouve que les cours particuliers sont très importants dans l’apprentissage de l’enfant car il est au calme et plus concentré. Isabelle est à son entière disposition s’il a besoin, cependant il ne peux pas échanger avec d’autres enfants de son âge et partager des compétences en français. Les cours en groupe le permettent eux, les enfants jouent ensemble, discutent en français ce qui les fait évoluer dans cette langue plus facilement. Cependant, les cours en groupe peuvent être parfois un peu perturbés ou agités car c’est la fin de la journée et les enfants sont fatigués. De plus ils n’ont pas forcément le même niveau de français, donc ça peut être difficile à gérer pour Isabelle qui doit jongler entre tous les enfants, et les enfants doivent patienter pour avoir son attention.

Nous remercions Isabelle pour son accueil chaleureux et son sourire. Avoir assisté à ses cours nous a permis d’observer le bilinguisme chez les jeunes enfants, et d’avoir plus de connaissances sur certaines pédagogies.

Anne Teixeira et Maëlle Dubois